RNTP 2021 : questions à Fabienne Cresci, directrice générale des services de Tisséo Collectivités

Les RNTP investissent un territoire en plein essor du 28 au 30 septembre, quelles sont vos attentes pour ce rendez-vous ? Que pourront voir les participants lors de leur venue ?

Tout d’abord, nous pourrons vous présenter le projet phare de l’année : Téléo. Plus long téléphérique urbain de France avec un parcours de 3 kilomètres, ce mode de transports était LA solution pour permettre de franchir l’obstacle géologique que représente la colline de Pech David. Ce téléphérique permettra de relier trois pôles universitaire et médicaux majeurs, en 10 minutes au lieu de 30 minutes en voiture. Nous proposons également la visite du chantier du Parc Relais de Basso-Cambo. Ce projet innovant intègre dans le même ensemble près de 500 places de stationnement, une gare bus en rez-de-chaussée, un parc vélos de 100 places, un espace commercial et de services, une aire d’embarquement pour le covoiturage de transit, des bornes de recharges pour véhicules électriques… Les Parcs Relais doivent se réinventer et ce projet en est une belle concrétisation.

Enfin, nous vous inviterons également à découvrir, à Toulouse, une grande galerie d’art contemporain… souterraine. Tisséo, très engagé dans le soutien et la promotion de l’art contemporain, conduit une politique de commande publique artistique. Comme nous l’avons fait pour les lignes A et B du métro, mais aussi les lignes tram T1 et T2, la démarche sera poursuivie sur le projet de troisième ligne. À sa mise en service, ce sont 21 œuvres d’artistes contemporains qui seront accessibles aux usagers mais aussi plus globalement aux amateurs d’art dans cette galerie hors norme.

Comment les projets de Tisséo Collectivités (téléphérique, nouvelle ligne de métro, nouveaux véhicules) répondent-ils aux enjeux de transition écologique et énergétique ?

Depuis 2003, Tisséo Collectivités n’achète plus de véhicule diesel et fait évoluer son parc en matériel roulant GNV (Gaz naturel véhicules). Un programme complet de renouvellement par vagues d’achats successives est en cours : d’ici à 2026, 100 % de notre parc bus bénéficiera d’une motorisation à énergie propre. Téléo est également une des réponses aux enjeux environnementaux : il est le mode de transport le mieux adapté à la topographie des lieux, et offrira une réelle bouffée d’oxygène à un axe routier sud surchargé. Le parcours sera réalisé en 10 minutes contre 30 en voiture et il sera 30 fois moins polluant ! 100 % électrique, Téléo est respectueux de notre environnement et contribue à l’amélioration de la qualité de l’air. Enfin, je pense au métro. La troisième ligne de métro permettra d’économiser 250 000 kilomètres de trajets polluants par jour ce qui représente un gain annuel de près de 28 700 tonnes de gaz à effet de serre ou encore l’équivalent des émissions d’une commune de 7 472 habitants. 200 000 déplacements propres par jour sont prévus dès la mise en service et jusqu’à 600 000 voyageurs/jour à terme grâce à son évolutivité du système (parc et fréquences). En complément, toutes les stations de la troisième ligne de métro seront équipées de dispositifs de stationnement de vélo. Le vélo constitue une solution de rabattement très attractive pour les usagers du métro. Un voyageur résidant à moins de 3 kilomètres d’une station de métro peut y accéder en 10 à 15 minutes à vélo. Combiner ces deux modes permet de relier des points de départ et d’arrivée qui ne sont pas nécessairement directement desservis par le métro de manière optimale.

Quelles sont les nouveautés du réseau pour faciliter le parcours voyageur ?

L’outil incontournable pour cela est dans nos mains en permanence : le smartphone. Pour cela, nous avons redéfini nos applications en une application unique qui assure le calcul d’itinéraire, l’information en temps réel, l’achat de titres et le rechargement de la carte Pastel et qui informe du nombre de places disponibles dans les parcs relais ou de vélo dans les stations VélÔToulouse… Cette nouvelle application concentre toutes les fonctionnalités nécessaires à nos usagers tout en améliorant l’ergonomie. Faciliter le parcours voyageur, c’est aussi penser aux personnes en situation d’illettrisme ou de handicap auditif, visuel ou cognitif. C’est le sens de la démarche pour l’accessibilité pour toutes et tous : « Mon métro d’image en image ». Nous avons déployé dans toutes les stations de métro des visuels symbolisant chacune d’entre elles, afin que chacun puisse se déplacer et se repérer simplement et en autonomie. Nous travaillons également sur l’information visuelle avec le déploiement de nouveaux écrans pour l’information voyageur. Enfin, c’est prochainement l’information sonore qui sera revue par un projet d’amélioration de la sonorisation des stations.

8 000 personnes vont se rassembler au nouveau Parc des expositions. Une occasion pour les professionnels de la mobilité venus de toute la France de découvrir le réseau de transport de la Métropole…

Nous sommes très heureux et fiers d’accueillir ces invités sur notre réseau. Nous espérons qu’ils l’emprunteront durant les trois jours des Rencontres et ainsi découvrir nos innovations et nos réalisations récentes et à venir, telles que le déploiement de la 4G, les nouveaux écrans information voyageurs et le niveau de service dans le métro, la livrée « brique et pastel » des nouveaux bus, la gestion de nos parcs-relais… Je les invite évidemment à télécharger notre application mobile Tisséo pendant ces trois jours qui rendra leurs déplacements faciles. En tout cas, qu’ils soient assurés que nos équipes sont mobilisées afin de leur réserver le meilleur accueil.

À lire aussi
Toulouse accueillera la 28ème édition des Rencontres nationales du transport public
RNTP 2021 : découvrez le programme du Congrès GART-UTP
RNTP 2021 : questions à Anne Gérard, présidente du GIE Objectif Transport Public
RNTP 2021 : questions à Jean-Michel Lattes, président de Tisséo Collectivités
RNTP 2021 : questions à Jean-Luc Gibelin, vice-président de la région Occitanie
RNTP 2021 : questions à Claude Faucher, délégué général de l’UTP
RNTP 2021 : questions à Guy Le Bras, directeur général du GART

21 juin 2021 – Crédits : GART / droits réservés