Assises nationales de la mobilité : retour sur le premier atelier Mobilité du Pays Basque

Lancées en septembre 2017 par Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, les Assises nationales de la mobilité se déroulent sur les territoires jusqu’en décembre 2017. Retour sur l’un des ateliers réalisés en Pays Basque, et auquel le GART a participé.

Au regard des enjeux particuliers du territoire Pays Basque, à la fois urbain et rural, littoral et montagneux, qui en font un véritable laboratoire, la Communauté d’agglomération Pays Basque, le Syndicat des mobilités Pays Basque-Adour, l’Agence d’urbanisme Atlantiques et Pyrénées (AUDAP), l’État et le GART ont décidé d’organiser un atelier de travail pour contribuer à la démarche nationale le vendredi 17 novembre dernier à Bayonne.

L’objectif affiché : débattre pour faire émerger des propositions innovantes et contribuer à l’écriture de la Loi d’orientation des mobilités prévue en début d’année 2018.

Pour y parvenir, les Assises de la mobilité « Pays Basque » ont volontairement joué la carte de la concertation et ont réuni une centaine de personnes : représentants de l’Etat, élus locaux, collectivités territoriales, opérateurs de transports et associations. Présidé par Catherine Seguin, sous-préfète de Bayonne, accompagnée de Florence Lasserre-David, députée des Pyrénées-Atlantiques et administratrice du GART, Jean-René Etchegaray, président de l‘Agglomération Pays Basque et Claude Olive, président du Syndicat des mobilités, le premier temps a permis d’identifier une volonté commune de construire un nouveau système de mobilités au Pays Basque. Les acteurs réunis au sein de six ateliers de travail ont échangé et proposé pendant près de deux heures des solutions.

La liste des thématiques des six ateliers organisés :

  • « Mobilités plus propres » dans le but de réduite l’empreinte environnementale de nos déplacements ;
  • « Mobilité mieux connectés » afin d’accélérer la révolution numérique dans les transports ;
  • « Mobilité plus solidaires » pour réduire les fractures territoriales pour une mobilité pour tous ;
  • « Mobilité plus sûres » pour réduire les accidents et les risques aux mobilités ;
  • « Mobilité plus intermodales » afin de mieux articuler les offres de mobilités et les rendre plus attractives face à la voiture individuelle ;
  • « Mobilités plus soutenables » dans le but d’équilibrer les modèles économiques des transports et renforcer le lien urbanisme mobilité.

Une conférence de presse sera organisée ultérieurement à Bayonne à l’occasion de la remise d’un cahier de propositions par les présidents du Syndicat mixte des mobilités et de la Communauté d’agglomération Pays Basque, à l’État représenté par Catherine Seguin qui le transmettra au ministère des Transports à la fin de l’année 2017. Florence Lasserre-David, également secrétaire de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale, sera également présente.

Télécharger le communiqué de presse

29 novembre 2017 – Crédit : Pays Basque
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×