Première réunion du comité stratégique « Données-MaaS »

Le 18 octobre 2018 dans le cadre du salon Autonomy s’est tenue la 1ère réunion du comité stratégique « Données – MaaS ».

Alors que le projet de loi d’orientation des mobilités, qui sera présenté dans les prochaines semaines en Conseil des ministres, portera l’ouverture des données en matière de transport. Ce comité a réuni les principaux acteurs de l’écosystème concernés par cet enjeu. Il a permis de présenter les mesures prévues par le Gouvernement, ainsi que d’échanger et de partager les priorités et la méthode de travail en matière d’ouverture des données, de collecte des données d’accessibilité, et de mise en place de projets « Mobility as a Service » (MaaS).

En présence d’Elisabeth Borne, Ministre chargée des transports et Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat chargé du numérique, les adhérents du GART ont pu apporter leur témoignage sur l’ouverture des données pour la Région Nouvelle Aquitaine et le Grand-Lyon et sur le Maas pour Mulhouse Alsace Agglomération qui a ainsi évoqué son compte mobilité.

Ces trois AOM sont par ailleurs déjà inscrites dans la dynamique de l’innovation pour les données et le MaaS tout en tenant compte des besoins d’accessibilité. Avec ses adhérents, le GART participera, par ailleurs, au comité technique et contribuera aux groupes de travail qui seront constitués.

Le GART a participé à la session d’échanges à travers la parole d’Anne Gérard, vice-présidente du GART déléguée Intermodalité et de Guy Le Bras, le directeur général du GART.

En ce qui concerne les données, le GART a tenu a rappeler que l’enjeu de la gouvernance sera la clé du succès. Le GART porte l’animation commune de l’ouverture des données par les régions et les métropoles en phase avec la LOM.

Pour l’accessibilité, le GART accompagne déjà le travail de normalisation en lien avec l’AFIMB et la délégation ministérielle à l’accessibilité. Le GART a aussi insisté sur la nécessité d’avoir des bases d’arrêts régionales et nationales afin de faciliter l’information mais aussi le conseil des personnes en situation de handicap pour leur déplacement.

Le GART par son action à la normalisation organisera avec les experts et l’AFIMB l’ajustement nécessaire en travaillant sur les profils et en normalisant les interfaces (API).  Cela facilitera la mise en œuvre dans les MaaS des accords de gouvernance entre tous les acteurs du stationnement, du vélo, de l’autopartage, du covoiturage, …

Retrouvez ici le communiqué de presse du gouvernement

19 octobre 2018 – Crédit : GART
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×