Quelles avancées en matière de systèmes de transport intelligents ?

Les systèmes de billettique, ainsi que les systèmes d’aide à l’exploitation et d’information voyageurs (SAEIV), contribuent à l’amélioration de l’efficacité des réseaux de transports collectifs et du service à l’usager. Dans ce contexte, le Cerema a lancé une démarche en partenariat avec le GART et AGIR. L’objectif, apporter un appui aux AOT dans leurs réflexions et les accompagner pour effectuer les choix les plus efficients. Cette initiative aboutira à la production d’un ouvrage incluant un outil d’aide à la rédaction des cahiers des charges, d’ici la fin de l’année 2016.

Dans son édition de juin 2016, Transflash, la lettre d’information mensuelle sur les transports du Cerema, consacre un dossier sur les systèmes de transport intelligents adaptés aux AOT de taille intermédiaire. À cette occasion, Frédéric Neveu, administrateur et référent ITS au sein du GART, exprime le point de vue de l’association sur le sujet ainsi que les avancées en la matière.

Le point de vue de Frédéric Neveu, référent ITS du GART

NEVEU Frédéric

À l’heure du numérique, et convaincu de l’impact des nouvelles technologies sur l’efficience des réseaux de transport de ses adhérents ainsi que sur l’amélioration du service rendu à l’usager, le GART est engagé depuis de nombreuses années dans le soutien aux développements de nouveaux systèmes billettiques, SAEIV et systèmes d’information multimodale (SIM). À ce titre, il accompagne cette mutation par un important travail de normalisation. Ses recherches, en étroite collaboration avec l’AFIMB, ainsi qu’avec les experts de la normalisation, dont le GART préside la CN03 et le GC ITS 5, permettent d’insuffler un renouveau des paradigmes technologiques du transport public. Le GART se positionne ainsi en tant que force de proposition pour aider les AOM à créer le terreau favorable à l’émergence de nouvelles solutions flexibles, légères et innovantes.

Ainsi le GART a mis en place, à l’initiative de plusieurs AOM, le projet d’une norme expérimentale permettant le développement de nouvelles applications multi-services. Grâce à cela, Rennes peut continuer à développer efficacement son projet «Korrigo services». Dans un contexte budgétaire contraint, il est nécessaire de favoriser l’émergence de solutions billettiques et SAEIV légères, s’appuyant sur les nouvelles technologies, comme le smartphone et les tablettes numériques. C’est dans ce cadre, et afin de soutenir ces développements, que le GART a mis en place un partenariat avec la Centrale d’achat des transports publics (CATP).

En tant que représentant des AOM, le GART considère qu’il est nécessaire de développer un outil méthodologique qui pourra aider les collectivités, disposant ou non de ces compétences en interne, comme pour ma communauté d’agglomération de Saintes, dans la rédaction de leurs cahiers des charges concernant les ITS. C’est le sens de l’étude conduite par le Cerema, à laquelle nous sommes étroitement associés. Plus généralement, les nouvelles gouvernances de la mobilité, impulsées par les lois récentes (MAPTAM, NOTRe, etc), permettront à l’usager de disposer d’offres intermodales complètes et cohérentes tout en lui garantissant un parcours client simple, efficace et fiable. Il est donc nécessaire que cette intermodalité s’appuie sur une parfaite interopérabilité des systèmes.

Télécharger le numéro de juin 2016 de Transflash

Crédits : Frédéric Le Lan-CdA La Rochelle
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×