Les AOM s’engagent en faveur de la transition énergétique – Mars 2022

Nîmes Métropole accueille 10 nouveaux bus roulant au biogaz

Dotés du moteur Cursor 9 GNV de 310 ch et conformes à la norme Euro VI step E en vigueur depuis le 1er janvier 2022, ces véhicules d’une longueur de 12 mètres font partie de la gamme Urbanway Gaz du constructeur Iveco Bus. Parfaitement accessibles, ils sont équipés de la climatisation, de la vidéoprotection, de ports USB et peuvent accueillir 23 passagers assis. Mis en service le 7 février dernier sur le réseau Tango, ces bus seront principalement affectés sur les lignes du réseau urbain et seront ravitaillés par une station biogaz dernière génération installée au dépôt. Ce nouveau matériel roulant s’ajoute aux 9 bus intégrés en 2019 ainsi qu’aux 10 trambus T2 hybrides biogaz/électricité. Cela représente 29 véhicules à faibles émissions sur un total de 93 véhicules urbains composant la flotte de Nîmes Métropole, qui compte près de 220 véhicules affectés aux transports urbains et périurbains.

Présentation du premier train hybride français pour les régions Occitanie, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val-de-Loire

Un an après son hybridation et après 8 mois d’essais, ce train régional électrique/thermique/batterie se comporte conformément aux attentes. Le taux de récupération de l’énergie au freinage, servant à recharger les batteries, atteint un niveau très élevé, supérieur à 90%, permettant une économie d’énergie jusqu’à 20%, en fonction du parcours. Grâce à une autonomie d’une vingtaine de kilomètres, le mode zéro émission permet au train de circuler sans recourir aux moteurs thermiques. Le train régional hybride aura la même autonomie sur les lignes non électrifiées que la version bi-mode thermique électrique, allant jusqu’à 1 000 kilomètres. Le démarrage du service commercial expérimental se fera au deuxième trimestre 2023 avec des circulations dans chacune des régions partenaires du projet, avant d’envisager le déploiement industriel de la solution d’hybridation sur le parc de Régiolis existants. Pour rappel, ce projet a été lancé en 2018 par le Groupe SNCF et Alstom, avec la mobilisation et la participation financière des régions Occitanie, Grand-Est, Nouvelle-Aquitaine et Centre-Val-de-Loire, et la mise à disposition par la région Occitanie d’une rame de son parc liO.

Des bus urbains de dernière génération pour Le Havre Seine Métropole

Scania France vient de remporter un appel d’offres de la collectivité pour la livraison sur quatre ans de 40 autobus Citywide 12 mètres et 15 Citywide 18 mètres articulés, tous alimentés au gaz naturel véhicule (GNV). Les quatre premiers Citywide 12 mètres – sur une commande maximale de 55 véhicules – doivent être livrés dès la fin de l’année 2022. Les livraisons de modèles standards 12 mètres et articulés 18 mètres s’enchaîneront ensuite sur quatre ans au gré des commandes de la métropole. Actuellement, le parc exploité par Transdev Le Havre compte environ 150 autobus, jusqu’ici exclusivement en diesel.

Des bus électriques pour la Métropole Rouen Normandie

La collectivité a signé un contrat avec le constructeur néerlandais Ebusco pour un total pouvant représenter jusqu’à 80 autobus. Le contrat comprend 4 autobus Ebusco 2.2 – livrés vers la fin de l’année 2022 – et une option d’achat de 76 autobus Ebusco 3.0 qui seront livrés par lots entre 2023 et 2026. Nicolas Mayer-Rossignol, président de la Métropole Rouen Normandie a commenté ce choix en faveur de bus électriques : « Nous franchissons une étape importante dans notre trajectoire vers une métropole neutre sur le plan climatique. L’électrification de notre flotte de bus est essentielle pour atteindre nos objectifs de développement durable. »

1er avril 2022 – Crédits : Nîmes Métropole / Iveco