Les AOM s’engagent en faveur de la transition énergétique – Janvier 2022

Premier bus à hydrogène vert pour La Roche-sur-Yon Agglomération

En décembre dernier, la collectivité et son opérateur RATP Dev ont inauguré un bus à hydrogène co-marqué Toyota et CaetanoBus. Équipé d’une pile à combustible, ce modèle H2.City Gold est un bus urbain de 12 mètres bénéficiant d’une autonomie de plus 400 kilomètres et dont le plein s’effectue en moins de 9 minutes. Il viendra s’avitailler dans la première station hydrogène vendéenne et concrétise ainsi un écosystème inédit de production d’hydrogène 100 % vert et 100 % local, piloté par le Syndicat d’énergie de la Vendée (SYDEV) avec sa société d’économie mixte Vendée Énergie.

Des navettes électriques pour Ajaccio

La ville compte exploiter des navettes Cristal du constructeur Lohr dans son hypercentre, sur deux de ses lignes existantes. Elles répondent à un besoin de desserte en cœur de ville avec des performances établies en termes d’insertion et de flexibilité. Il y aura dans un premier temps 4 navettes par ligne – pouvant transporter jusqu’à 56 personnes – puis l’intégration à d’autres lignes du réseau de transport. Prochainement, ces navettes électriques équiperont d’autres villes françaises : Orange, Avignon et Saverne.

Alstom fournira 16 trains pour la ligne Marseille-Toulon-Nice exploitée par Transdev à partir de l’été 2025

D’un montant d’environ 250 millions d’euros, cette commande comprend également le support à la maintenance des trains pour une durée de 10 ans. En effet, les équipes services d’Alstom en France assureront l’ingénierie de maintenance, fourniront les pièces de rechange et réaliseront la révision des principaux organes, dont les bogies, les moteurs, les pantographes… Ces trains Omneo Premium sont issus de la plateforme Omneo d’Alstom dont 491 rames ont déjà été commandées par 10 régions françaises : 373 rames périurbaines et régionales de type « Regio 2N » et 118 rames Intercités de type « Omneo Premium ». La livraison de ce nouveau matériel, fabriqué sur le site Alstom de Crespin, débutera fin 2024.

De nouveaux bus BioGNV sur le réseau de transport Bibus

Les entreprises Les cars des Abers, Bihan, Le Bris et Labat auxquelles Brest Métropole confie une partie de son service de transport, viennent de recevoir 3 nouveaux véhicules fonctionnant au BioGNV. Ces derniers circuleront sur le réseau de transport à partir de ce mois de janvier 2022. Issu du constructeur Man, ce nouveau matériel roulant s’approvisionnera à la station de Guipavas, ouverte en octobre 2021 par le Syndicat départemental d’énergie et d’équipement du Finistère (SDEF). Ils viennent compléter l’électrification du parc de bus : 9 bus électriques rejoindront la flotte en 2022, avec 2 premiers bus Mercedes e-CITARO dès le mois de février prochain.

La bascule à l’électromobilité du parc bus de la RTM a débuté

Le premier bus électrique, d’une série de 15 à venir, du projet « Brique Élémentaire Électrique » d’Aix-Marseille-Provence Métropole a été mis en exploitation sur la ligne 42 le 5 janvier dernier. Le but de cette démarche est de tester en conditions réelles, au travers d’un projet inédit de recherche et d’innovation, les différents modes de recharge et technologies de bus électriques de plusieurs constructeurs. Dès 2024, en fonction des conclusions de ces essais, la RTM poursuivra le renouvellement de son parc avec l’acquisition de 54 bus électriques, qui s’ajouteront aux 21 déjà en exploitation. D’ici à 2035, l’intégralité du parc bus RTM sera 100% électrique.

Des trolleybus 100 % électriques pour la Métropole du Grand Nancy dès 2024

En ce début d’année 2022, la collectivité a acté le choix du constructeur Hess pour les trolleybus qui circuleront à compter de 2024, sur la ligne 1 en remplacement du TVR actuel. Ce choix fait suite à différentes visites d’études et d’analyses avec pour principaux critères : la fiabilité, la maniabilité, la capacité d’accueil en nombre de voyageurs et les délais de livraison courts. Désormais, le travail se poursuit avec Hess pour affiner la commande (puissance des batteries, choix des aménagements intérieurs, conditions de maintenance, nombre de véhicules…) qui doit intervenir à l’été 2022. Début 2023 marquera la fin de fonctionnement du TVR et un réseau de bus transitoire sera mis en place sur la ligne 1 avant l’exploitation des trolleybus électriques.

4 février 2022 – Crédit : Lohr Group