Enquête 2015/2016 de l’Observatoire des mobilités actives : le vélo prend sa place

Les résultats de l’enquête 2015-16 de l’Observatoire des mobilités actives du Club des villes et territoires cyclables ont été présentés le 31 janvier 2017.

Ils donnent une photographie des politiques en faveur des cyclistes et des piétons à mi-mandat municipal et montrent que les politiques vélo se consolident. Le budget annuel moyen dédié au vélo passe de 5,8 € à 7,7 € par an et par habitant. Les voiries aménagées pour les cyclistes progressent également quelle que soit la taille de la collectivité et représentent 26% des voiries disponibles avec des parts qui peuvent dépasser 90% à Lorient ou Sceaux et de forte progression dans les agglomérations comme Grenoble Alpes Métropole qui passe de 25 à 59% de voirie aménagée.

On observe une augmentation significative de la structure des linéaires cyclables : les aménagements cyclables sont désormais majoritairement réalisés en zones de circulation apaisées (zones 30, zones de rencontre) plutôt que sur des voiries à 50, 70 ou 90 km/h. L’offre de stationnement progresse de 19% entre 2013 et 2016 avec une augmentation significative des parkings sécurisés.

L’enquête met aussi en évidence les efforts à poursuivre pour atteindre les objectifs fixés au début de la mandature 2014-2020 notamment dans le déploiement des services vélo et la mise en œuvre de l’intermodalité vélo et transports publics.

Retrouver ci-contre les résultats synthétiques de l’enquête nationale 2015/2016.

6 février 2017 – Crédit : Droits réservés
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×