5 régions se sont lancées dans l’ouverture à la concurrence des services ferroviaires conventionnés en 2020

5, c’est le nombre de régions qui se sont lancées dans l’ouverture à la concurrence des services ferroviaires conventionnés en 2020. Plus précisément au cours de la période transitoire qui permet, depuis la fin de l’année 2019 (et avant l’échéance du 23 décembre 2023 où une mise en concurrence sera nécessaire à l’issue des conventions en cours), une attribution directe de contrats ou une attribution au terme d’une mise en concurrence d’opérateurs candidats.

Ainsi, la région Sud-PACA a lancé une procédure d’appel d’offres pour l’attribution de deux lots qui a conduit, le 28 octobre 2021, à l’attribution d’un lot à SNCF Voyageurs – lignes Azur – et d’un lot à Transdev – lignes Métropoles. 4 autres régions – Hauts-de-France, Grand-Est, Pays de la Loire et Île-de-France – préparent la mise en concurrence d’une partie de leurs services conventionnés. 5 entreprises ferroviaires alternatives – Arriva, Régionéo (co-entreprise formée par RATP Dev et Getlink), RENFE Viajeros, Trenitalia France et Transdev – en plus de l’opérateur historique SNCF Voyageurs, ont déclaré leur intérêt pour l’exploitation de services régionaux de transport ferroviaire conventionnés.

Ces données sont issues du bilan 2020 du marché du transport ferroviaire français, publié par l’Autorité de régulation des transports (ART).

13 janvier 2022 – Crédit : Alstom