Usage raisonné de la voiture

La mobilité actuelle repose encore à plus de 80% sur l’usage privatif de la voiture. Face à ce constat, il est nécessaire de promouvoir une mobilité durable qui passe notamment par un usage raisonné de la voiture, sous peine de voir les factures environnementale et de santé publique s’alourdir dans les années à venir. Des alternatives à l’autosolisme existent. Ainsi, l’essor des usages partagés de la voiture (autopartage, covoiturage), associé à une politique de stationnement cohérente liant offre sur voirie et en parc (ouvrage, parc-relais…), dans un environnement de rationalisation de la circulation (zones à faibles émissions, logistique du dernier kilomètre…), sont autant de leviers à actionner pour lutter contre la pollution de l’air et la congestion automobile.


Travaux de la commission Stationnement

Travaux du groupe de travail Stationnement

L'agenda

Le 25 juin

Commission stationnement

La prochaine séance de la Commission Stationnement sera notamment l’occasion de faire un bilan de la mise...

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×