Stationnement

Pay and display machine with parking area in the background

Le stationnement des véhicules constitue un levier majeur de régulation des flux automobiles et son bon fonctionnement est un déterminant majeur de l’efficacité des politiques de mobilité durable.

C’est pourquoi les élus du GART ont milité pour améliorer les règles actuelles régissant le stationnement payant, et ont été à l’origine du vote, dans le cadre de la loi MAPTAM, de la réforme de décentralisation du stationnement payant sur voirie.

Cette réforme, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018, permettra aux élus locaux de mieux partager leur espace public, de développer leurs projets de mobilité durable, de renforcer l’attractivité commerciale de leur centre-ville, de lutter contre les comportements inciviques, de fluidifier la circulation et d’améliorer la qualité de l’air. Pour plus de détails, vous pouvez consulter l’article « Tout savoir sur la réforme du stationnement » présentant les fondements principaux et les modalités de mise en oeuvre.

Le GART travaille en pleine coopération avec d’autres associations d’élus (France Urbaine, AdCF, AMF), et la Mission Interministérielle à la Décentralisation du Stationnement (MIDS) afin d’accompagner les collectivités dans la mise en œuvre de cette réforme, que ce soit sur les plans technique ou financier.

En organisant des réunions de travail, des groupes de travail et une commission stationnement, le GART apporte à ses adhérents l’ensemble des conseils techniques et juridiques leur permettant de se préparer au mieux à l’échéance du 1er janvier 2018.

L'agenda

Le 14 novembre

Journée d’actualité : Quelle légitimation des politiques de stationnement ?

A la veille de l’entrée en vigueur de la réforme de décentralisation – dépénalisation du stationnement payant,...

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×