Première édition des prix French Mobility : le Gouvernement soutient toutes les solutions innovantes de mobilité

A l’occasion de la matinée de l’innovation organisée ce vendredi 26 janvier par Elisabeth Borne, Ministre chargée des Transports, le Gouvernement a récompensé 13 solutions innovantes de mobilité dans les territoires.

En présence également de Mounir Mahjoubi, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Numérique, et de Delphine Gény-Stephann, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Economie et des Finances, cette première édition des prix « French Mobility » vise ainsi à valoriser et encourager l’émergence de toutes les formes d’innovations au service d’une mobilité du quotidien plus solidaire, plus soutenable, plus propre, plus partagée, plus connectée, plus intermodale.

Ce nouveau label complète également l’appel à manifestation d’intérêt lancé ce jour par l’ADEME pour soutenir les territoires souhaitant accueillir des innovations et des expérimentations dans le domaine de la mobilité. Les 13 lauréats bénéficieront en effet d’un accès aux territoires d’expérimentations qui auront accepté d’accueillir les lauréats et d’un hébergement dans un incubateur partenaire. Pour en savoir plus sur cet appel : http://presse.ademe.fr/2018/01/ami-frenchmobility-territoires-dexperimentation-de-nouvelles-mobilites-durables.html

A l’occasion de cette matinée de l’innovation, Elisabeth Borne a par ailleurs annoncé l’ouverture aujourd’hui d’un appel à simplification des normes existantes en matière de transports, dans le cadre de la préparation du projet de loi d’orientation des mobilités. Tous les acteurs concernés peuvent ainsi facilement faire part de leurs propositions via un formulaire en ligne mis à leur disposition : https://www.assisesdelamobilite.gouv.fr/formulaire/simplification-des-normes

Les lauréats ont été sélectionnés via une cartographie des innovations touchant la mobilité du quotidien, qui a eu lieu d’octobre à décembre 2017 par le biais d’un questionnaire réalisé dans le cadre des Assises nationales de la mobilité. Ils concourraient dans 11 catégories.

Les lauréats par catégorie :

•Plateformes et services numériques :

Optimix : L’Eurométropole de Strasbourg a mis en œuvre une politique volontariste aux plans de mobilité auprès des employeurs publics et privés de son territoire. Initié en 2015 ce projet a pour but de simplifier la planification, la gestion et le suivi des plans de mobilité et ainsi diffuser le plus largement possible cet outil de pilotage de la mobilité quotidienne. Optimix compte actuellement 45 structures inscrites et près de 15 000 salariés importés de sa base.

•Mobilité occasionnelle :

LYKO : S’inspirant du transport public, LYKO est une solution de mobilité urbaine et collaborative. Ce projet développe le 1er réseau de lignes régulières de covoiturages dédiées aux liaisons aéroportuaires. Il se positionne comme une offre de service novatrice grâce aux déploiements de lignes régulières de covoiturage et se veut complémentaire aux réseaux de transports en commun existant.

•Mobilité active :

Système de location de vélos issus de récupération en déchetteries : Le projet consiste à récupérer des vélos déposés en déchetterie afin de les remettre en état via une structure d’insertion et d’aide au retour à l’emploi. Ce projet devrait être mis en œuvre cette année, il est porté par l’association Choisir Vélo.
 
•Mobilité partagée :
 
Chèque covoiturage – inciter les salariés au covoiturage. Ce projet est porté par la coopérative Scity.coop, il permet aux entreprises d’inciter leurs salariés à se déplacer autrement en finançant tout ou parties de leurs trajets. Utilisant la technologie Blockchain, il peut être interopérable entre différents opérateurs et propose une gouvernance coopérative impliquant l’ensemble des parties prenantes du projet.

•Territoire peu dense :

Le parc naturel régional des Grands Causses : une politique de management de la mobilité en milieu rural. Sur ce territoire, la mobilité constitue un enjeu majeur avec de plus en plus d’actifs travaillant en dehors de leur commune de résidence. Le Parc a donc mis en place des services de mobilité innovants tels que des autostops organisés, du covoiturage, le prêt de vélo à assistance électrique et le développement d’une flotte de voitures électriques et vélos électriques pour les entreprises et les collectivités.

•Accessibilité :

Aurizone : GPS d’intérieur dédié à l’accessibilité. Il s’agit du premier GSP piéton dédié à l’accessibilité à l’intérieur des bâtiments. Il apporte aux personnes en situation de handicap une autonomie et un confort dans les lieux vitaux de l’espace urbain, comme les gares ou les établissements recevant du public Co-développée avec les usagers handicapés et les associations spécialisées, la technologie d’Aurizone délivre une localisation précise, un guidage visuel et sonore adapté, ainsi que des descriptions vocales.

•Mobilité des nouvelles générations :

Car@sol : Ce projet issu de la collaboration entre le Groupe Transdev et la start up Groupeer a permis de créer une solution numérique unique en Europe au service de la mobilité scolaire qui permet de vérifier  les montés et les descentes des enfants du bus.

•Mobilité des seniors :

Cheveux au vent : Ce projet porté par la maison de la voie verte et mis en place depuis janvier 2016, est une réalisation concrète en faveur de la mobilité des personnes les plus vulnérables. Cheveux au vent s’inscrit dans des valeurs de solidarité, d’engagement, de respect et de développement durable en proposant des ballades en vélo-taxi pour les seniors.

•Transport de marchandises :

Applicolis : coopérative nationale de livraison écologique urbaine. Créée en février 2017, la coopérative entend se positionner comme une alternative du secteur de la livraison de par son fonctionnement « participatif et transparent ». Applicolis permet aux entreprises de courses et aux indépendants de la livraison urbaine écologique de se développer grâce au soutien d’un réseau national.

•Mobilité solidaires :

SoliCycle, les ateliers vélo solidaires : Ce projet innovant, porté par Etudes et chantiers Ile de France, permet de répondre à plusieurs enjeux sociaux et environnementaux. Un atelier soliCycle propose de récupérer, de recycler et la vente de vélo réparés mais également l’apprentissage de la mécanique cycle. A travers l’atelier le but est également de sensibiliser la pratique du vélo. Les activités de soliCycle sont menées par des personnes en contrat d’insertion.

•Approches multimodales :

SISMO : Système Intégré de Services à la Mobilité dans l’Oise. Le syndicat mixte des transports collectifs de l’Oise a décidé d’engager une démarche globale afin de développer l’usage des transports collectifs et d’inciter aux modes à alternatifs à la voiture particulière seul. Le SISMO est multimodal et combine une centrale de mobilité tous modes, une centrale de covoiturage, une billettique par carte à puce et des titres dématérialisés sur smartphone.

•Prix coup de cœur du jury :

Balades à vélo à tout âge : Ce projet consiste à proposer à des personnes isolées notamment des personnes âgées des solutions de mobilité douce que sont les promenades en triporteur. Cette activité permet au passage de recréer du lien social. Le projet devrait voir le jour au printemps 2018.

•Prix spécial du jury :

Citiz développe l’autopartage dans les parcs naturels régionaux. Depuis maintenant dix ans, Citiz Alpes-Loir développe en Rhône-Alpes un service d’autopartage pour particuliers et professionnels avec plus de 220 véhicules et 6000 abonnés actifs.

29 janvier 2018 –
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×